Música
Musiques

¡Noche Loca ! Du Festival ¡Locombia !

Lieu:
Metronum
Adresse:
2 Rond-Point Madame de Mondonville
Ville:
Toulouse
Description:

Prix : 12€ en prévente/14€ sur place

Places limitées, les réservations sont fortement conseillées

Description: 

Pour clôturer le festival ¡Locombia!, nous proposons aux Toulousains (et d'ailleurs) de venir se délecter du plateau musical spécialement concocté pour l'occasion autour de The Bongo Hop et de la présence rarissime de Nidia Gongora, la voix de Quantic et Ondatropica qui viendra spécialement au Métronum, salle réputé pour sa chaude ambiance et son excellente qualité acoustique.

 

Le plateau musical de la ¡Noche Loca ! sera complété par la riche scène franco-colombienne de Toulouse autour de La Ceïba et des danseuses de La Piragua, ainsi que de DJ No Breakfast (Guachafita) et Yeahman!

 

Rdv le Vendredi 10 Novembre 2017, à partir de 20h au Métronum !
 

Vendredi, 10 novembre :
The Bongo Hop

Trois mots pour définir The Bongo Hop : groove afro-caribéen contagieux !! Ce jeune groupe, lancé il y a deux ans, a tout pour gravir rapidement les échelons grâce aux bons échos médiatiques qu’il suscite. The Bongo Hop a été façonné par Etienne Sevet, à la fois trompettiste, DJ, digger de vinyles, organisateur de soirée, professeur de sciences politiques et surtout ancien journaliste dénicheur de talents. Désormais, il nous fait découvrir sa propre musique, véritable tourbillon de rythmes tropicaux imparables où funk africain et afro beat côtoient des mélodies intimes ou jazzy, cumbia, highlife, kompa, valletano.

 

Nidia Gongora

Locombia! aura l'honneur de compter sur la présence rarissime de Nidia Gongora pour la première fois à Toulouse (la voix d’Ondatropica et Quantic, qu’il avait découverte et filmée dès 2003, alors qu’elle était l’inconnue chanteuse du groupe folklorique Socavon) pour cette tournée qui promet de mettre le feu aux planches du Métronum!

 

La Ceïba (Musique afro-colombienne)
Poussé par les vents du pacifique, La Ceiba métisse ses couleurs électriques avec l'essence de la musique afro-colombienne. Une transe de tambours et des voix entêtantes s'entrelacent avec le chant langoureux de la marimba.

Leur univers musical se focalise sur les musiques colombiennes et afro-colombiennes, de la cumbia au currulao de la côte pacifique, en passant par les racines africaines de la côte atlantique que sont le mapale et le bullerengue.
 

Guachafita (DJ No Breakfast)
"GUACHAFITA : Te Pone Bien Loco Y Te Patina El Coco"
DJ No Breakfast s'interresse aux musiques afro latine depuis plus de 10 ans, il découvre la Cumbia à 18 ans lors d'un voyage au mexique. Puis l'oublie, il écoute du rap de la musqiue electronique, du rock alternatif, puis il replonge dedans 10 ans après en 2008 lorsqu'un pote lui ramène d'un voyage en amérique latine une compil sur CD-R avec 250 morceaux cumbia dessus, il commence à faire des recherches sur le net, partage des infos avec d'autres passionnées, enregistre des émissions radios, des mixtapes ( https://www.mixcloud.com/djnobreakfast/playlists/i-love-cumbia/ ) et commence à organiser les soirées "Guachafita" suite à une rencontre quelques années après sur Toulouse avec Laundrymix et Canalh.

DJ No Breakfast viendra partager ses pépites musicales sur disques vinyles qu'il a déniché dans les marchés et chez les disquaires de Bogota, Medellìn, Cartagena. Un voyage musical authentique et historique aux quatre coins de la Colombie. "A bailar y a Gozar la Cumbiaaaaa !"

 

Yeahman

Débarqué en 2012 sur la scène toulousaine, YEAHMAN! fait ses premières armes à l'écart des dancefloors à la mode, dans les bars militants et les bistrots de nuit de la ville. Il sera ensuite remarqué lors des festivals CineLatino, Rio Loco, ou LatinoDocs pendant l'année 2013. Multi-instrumentiste, il plaide la cause d'un décloisonnement de la musique et d'une forme d'universalité artistiques sans transitions convenues. Dans ses productions ou sur ses mixs s'entremêlent alors les influences des 5 continents, oscillants entre tradition, métissage et modernité.
Son identité prend racine aux confins de musiques ethniques populaires, parsemé de nouvelles sonorités tropicales, et parcouru d’intenses vibrations électroniques.Dans cette esprit, il crée ainsi en 2014 les soirées "Ghetto Sonido" qui deviendront rapidement incontournable dans le paysage culturel toulousain et réunira régulièrement plus de 500 personnes, en prenant le pari d'associer groupes live et dj sets. En janvier 2015, il s’envole pour une tournée d’un mois au Pérou et en Colombie accompagné par le collectif Guachafita ou s’enchaineront festivals et concerts, en compagnie des grands noms de la scène Tropical Bass mondiale.
Il a partagé la scène avec (notamment) : Alo Wala, Dengue Dengue Dengue, Systema Solar, El Gato Negro, Maga Bo, Schlachthofbronx, El Freaky, Rafael Aragon, Elegante la imperial, Quechuaboi, Cumbia All Stars, Baja Frequencia…
 

PROGRAMME

Descargar material

Patrocinadores