Artes Visuales y Digitales   
Arts Visuels & Création Numérique     

Fotográfica Bogotá : Pavillon français au MAMBO

Date:
mai 13 - juin 24
Lieu:
Musée d’Art Moderne de Bogota
Adresse:
Calle 24 # 6
Ville:
Bogotá
Description: 

En 2017, la France sera le pays invité d’honneur à Fotografica, la biennale de photographie de Bogota. Les expositions, qui seront inaugurées le 13 mai, se tiendront dans 3 lieux : le Museo Banco de la Republica, le Musée d’Art Moderne de Bogota (MAMBO) et le Museo de Bogota.

Le Musée d’Art Moderne de Bogota (MAMBO) accueillera le Pavillon français, composé de trois expositions choisies pour s’articuler autour de la notion de territoire, thème de cette 11ème édition de la biennale: France(s) Territoire Liquide, Agora(s), Exposition de l’Ecole Nationale Supérieure de Photographie d’Arles.

France(s) Territoire Liquide – En 2010, trente ans après la commande artistique lancée par la DATAR auprès de photographes, pour « représenter le paysage français des années 1980 », 43 photographes décident de s’organiser en collectif (FTL) pour lancer une nouvelle mission ayant pour objectif de réactualiser l’image de la France et mettre en orbite une nouvelle génération de photographes. Le résultat est un ensemble de travaux très divers qui jettent un regard à la fois tendre et critique sur le territoire français à l’aube du XXIème siècle. Des conférences seront organisées en parallèle de l’exposition pour présenter le contexte historique de mise en œuvre des missions DATAR et FTL. L’exposition France(s) territoire Liquide sera également présentée au Museo de Antioquia du 8 février au 16 avril 2017 à Medellin.

Exposition de l’Ecole Nationale Supérieure de Photographie d’Arles – elle présentera le résultat de travaux réalisés par des photographies français et colombiens diplômés de l’Ecole, à l’occasion de résidences organisées en Colombie en 2016, en collaboration avec l’Alliance française de Bogota.

Agora(s) de Nicolas Clauss – L’œuvre Agora(s) consiste en une installation vidéo immersive, qui met en scène les corps d’individus et de foules en mouvement filmés à travers le monde (et notamment en Colombie) chorégraphiés par le jeu de l’écriture numérique. Filmer et faire coexister dans la même œuvre des lieux géographiquement, culturellement, économiquement différents. Autant de lieux de vie, de rencontre et de passage, autant de modes d’occupation de l’espace public et de cohabitation des corps…qui viennent marquer l’image de leur présence chorégraphiée par la machine.

La Biennale Fotografica organisera par ailleurs un cycle théorique le 15 mai sur l’ensemble de ces expositions, en présence de Jack Lang.

PROGRAMME

Descargar material

Patrocinadores