Artes Visuales y Digitales   
Arts Visuels & Création Numérique     

GOTICO TROPICAL

Date:
octobre 07 - décembre 30
Lieu:
Centre d'art contemporain Passerelle
Ville:
Brest
Description: 

Gótico tropical
variaciones de la luz en otras dimensiones 

Du 07 octobre au 30 décembre 2017, Passerelle Centre d’art contemporain à Brest présente une exposition d’œuvres historiques et contemporaines inédites en France, dont l’ambition est de dresser un panorama sensible et transgénérationnel du mouvement Gótico tropical (Gothique tropical) qui fut et demeure une expérience culturelle et artistique aussi fascinante que spécifique à la Colombie.

Dans la seconde moitié du XXème siècle, la Colombie lourdement marquée par les violences voit naître alors des figures esthétiques inédites. Les mentalités changent, les rêves et les fantasmes se libèrent, chacun expose ses idées publiquement, des formes artistiques s’inventent et de nouveaux frissons sont explorés. La rupture brutale de l’équilibre social en Colombie oblige à une reconfiguration collective des attentes et des espérances dont le genre du ‟Gothique Tropical” livre sa vision monstrueuse.

Née dans les années 1970 à l’initiative du cercle d’intellectuels dit Grupo de Cali, cette aventure artistique élève cannibalisme et vampirisme au rang de motifs récurrents d’une nouvelle vague littéraire et cinématographique. Dans la tradition profondément sud-américaine du tropicalisme et dans les aspirations sociales et subversives de l’époque, Andrès Caicedo, Luis Ospina, Carlos Mayolo ou Hernando Guerrero se livrent, avec un esprit de camaraderie, d’expérimentation, de critique et de jouissance, à une appropriation transculturelle des esthétiques « gothiques ».

Révolution esthétique autant qu’identitaire, le ‟Gothique Tropical” trouve encore aujourd’hui résonnance et filiation dans une scène émergente colombienne qui s’étend bien au-delà de la ville de Cali mais reste néanmoins résolument ancrée dans la culture colombienne. On retrouve en effet chez les artistes contemporains cette même passion dévorante pour les esthétiques fantastiques et inquiétantes du folklore exotique comme vecteurs de revendication culturelle.

Ce projet d’exposition s’inscrit dans une stratégie d’échange bilatéral entre Passerelle et La Usurpadora (Colombie), initiée en 2014 au sein de la plateforme collaborative FRACO qui, durant l’été 2015, avait présenté le travail de l’artiste colombien Luis Ernesto Arocha, co-conduit par le Frac des Pays de la Loire (Carquefou), le Frac PACA (Marseille), la Maison Rouge - Fondation Antoine de Galbert (Paris), la Halle des Bouchers Centre d’art contemporain (Vienne) et Passerelle (Brest).

Cette collaboration a également permis à la jeune artiste française Anaïs Touchot d'avoir une résidence de 3 mois et une exposition personnelle à Puerto Colombia au printemps 2017 dans le cadre de l’Année France-Colombie 2017. 

PEDRO ALCÁNTARA, MARIA ARANGO, EVER ASTUDILLO, CARLOS BONIL, RICHARD HARRISON BRAVO, ANTONIO I. CARO, CARLOS CASTRO, XIMENA DÍAZ, FERNELL FRANCO, GONZALO FUENMAYOR, ADRIAN FELIPE GAITÁN, FERNANDO GARCÍA, RAMIRO GÓMEZ, CRISTO HOYOS, MIGUEL KUAN BAHAMÓN, GUILLERMO MARÍN RICO, NORMAN MEJÍA, ANA MARIA MILLÁN, CAMILO PACHÓN, CARLOS EGIDIO MORENO PEREA, POPULAR DE LUJO (GONZALO DÍAZ, ARNULFO HERRERA), SANDRA RENGIFO, YEISÓN RIASCOS, MARIA ISABEL RUEDA, ADRIANA SALAZAR, ALFONSO SUÁREZ, VICTOR ALFONSO GONZÁLEZ URRUTIA & GIOVANNI VARGAS 

PROGRAMME

Descargar material

Patrocinadores