Literatura y Cómic  
Livre & Bande-Dessinée

MIDIMINUITPOÉSIE #17

Lieu:
Château des Ducs de Bretagne et Université
Adresse:
4 place Marc Elder
Ville:
Nantes
Description:

Lectures bilingues et entretien animé par Alain Nicolas. Interprétariat : Victoria Bazurto. Lecture en français : Sophie G. Lucas. 

Description: 

 

TROIS POÈTES COLOMBIENS MYRIAM MONTOYA,  CAMILA CHARRY ET RONALD CANO

La Maison de la Poésie de Nantes et le Festival international de poésie de Medellín se sont rapprochés pour organiser un échange : deux auteurs nantais, Marc Perrin et Anne Kawala, ont été invités à Medellín en juillet, et Ronald Cano et Camila Charry sont à Nantes pour MidiMinuitPoésie en novembre. Une sélection de poèmes des deux colombiens, traduits en français par Myriam Montoya, Amalia Leal et Benjamin Moure, paraissent en novembre 2017 dans L’Anthologie de poésie colombienne du XXIe siècle (éditions L’Oreille du loup).

Ronald Cano est né en 1983 à Medellín. Sociologue de formation, il oeuvre depuis une dizaine d’années pour la promotion de la lecture dans les bibliothèques. Après un premier recueil, Un barco, il publie en 2013 El animalista, pour lequel il obtient le Prix de la jeune poésie de la Ville de Medellín. Ce livre de poèmes, d’une sombre puissance, présente des formes courtes mais extrêmement percutantes. Les thématiques de la misère, la mort, du vertige et de la désolation sont celles d’une jeunesse noyée dans la violence urbaine mais animée d’une énergie salvatrice.

Camila Charry Noriega est née en 1977 à Bogotá. Elle enseigne la littérature, et a publié quatre livres de poésie depuis 2012. Ses textes très imagés découlent de son quotidien, répondant à son objectif de porter sur toute chose un regard neuf. Ce parti pris donne sa puissance à l’évocation des sensations du son, de la lumière, des éléments, du temps qui passe. Dans son dernier recueil, El sol y la carne (éditions Torremozas, 2015), le ton est déterminé, presque naturaliste, pour explorer le motif de la douleur.

Myriam Montoya est née en 1963 en Colombie. Elle vit à Paris depuis 1994, où elle a publié ses deux premiers livres de poésie, Fugues/Fugas (1997) et Déracinements/Desarraigos (1999) tous deux traduits par Claude Couffon. Elle publie ensuite au Castor Astral, aux Écrits des forges, à La Dragonne. Sa poésie, lumineuse, attentive, revient sur l’exil, la transmission, la condition féminine. Dans son premier roman, La Fuite (La Dragonne, 2011), elle use d’une langue directe, sans emphase, pour parcourir le quotidien d’une famille colombienne où amours déçues et violence conjugale s’adoucissent dans la chaleur nocturne. Myriam Montoya est également traductrice et anime les éditions L’Oreille du loup.

ET AUSSI : Ronal Cano et Camila Charry sont en tournée en France du 14 au 24 novembre accueillis par le festival Belles Latinas à Lyon, la Biennale internationale des poètes en Val-de-Marne et MidiMinuitPoésie.

Tous les détails et la programmation complète du festival sur www.midiminuitpoesie.com

 

 Avec le soutien de l’Institut Français et la Région des Pays de la Loire. En partenariat avec le festival international de poésie de MedellÍn et l’association Abya Yala Nantes. 

Télécharger le programme

Descargar material

Patrocinadores